Soutenons La Quadrature du Net !

[Liberation] Loi sur le renseignement : entre interrogations et mobilisation

Le projet de loi du gouvernement inquiète plusieurs associations de défense des droits et libertés, qui tenaient jeudi matin une conférence de presse commune.

Il faut « qu’un véritable débat démocratique ait lieu », insiste Laurence Blisson, la secrétaire générale du Syndicat de la magistrature. Ce jeudi matin, une partie des opposants au projet de loi sur le renseignement se sont donné rendez-vous pour une conférence de presse commune dans les locaux de la Quadrature du Net. Outre l’association de défense des libertés en ligne et l’organisation de magistrats, on retrouve la Ligue des droits de l’homme (LDH), Amnesty International, Reporters sans frontières (RSF) et le Centre d’études sur la citoyenneté, l’informatisation et les libertés (Cecil). Tous ont d’ores et déjà exprimé leurs inquiétudes sur le texte présenté jeudi 19 mars par Manuel Valls. [...]

Inverser la tendance ? La tâche promet d’être ardue. « Les conditions pour amender ce texte de manière significative ne sont pas réunies », déplore Félix Tréguer à la Quadrature du Net, qui craint une instrumentalisation du « contexte politique et émotionnel des attentats ». [...]

Du côté des associations, le ton est plus pessimiste. « Même si on avait en poche le meilleur contre-projet, il finirait dans les poubelles de l’histoire », jugeait jeudi matin Pierre Tartakowsky. « Une des constantes de ce type de texte, c’est qu’il n’y a pas de retour en arrière, a averti Laurence Blisson. Il y a un "effet cliquet". Or, la procédure d’urgence limite les capacités de mobilisation. » En attendant l’ouverture des débats, la Quadrature du Net « invite les citoyens à contacter leurs députés ». Nul doute que les séances à l’Assemblée seront scrutées de près. [...]

http://www.liberation.fr/societe/2015/03/27/loi-sur-le-renseignement-ent...