Soutenons La Quadrature du Net !

[LePoint] « Plus on connaît Acta, plus on est contre »

Cette semaine, plusieurs commissions du Parlement européen doivent se prononcer sur le très polémique traité commercial anti-contrefaçon (Acta). Cet accord international, négocié depuis plusieurs années dans des conditions parfois peu transparentes, sème la zizanie à Bruxelles. Dans le monde entier, des manifestations ont dénoncé ses effets potentiellement négatifs sur l'Internet, l'un des volets qu'il aborde pour enrayer le téléchargement illégal. [...]

« Acta est inefficace sur la contrefaçon matérielle, car si on veut lutter contre cela, ce n'est pas un accord intergouvernemental qu'il faut. Il faut un accord entre les polices, car c'est du crime organisé. Ce qu'il faut, c'est Interpol, Europol, une instance européenne voire internationale, avec de gros moyens car ce sont des milliards d'euros qui sont en jeu, et parce qu'il y a des millions de victimes. Sur la contrefaçon de médicaments, certaines études parlent de "crime pharmaceutique" ! Quoi qu'il en soit, on ne peut pas traiter de la même façon la contrefaçon de biens et le problème des atteintes à la propriété intellectuelle, notamment les atteintes au droit d'auteur sur Internet. Il faut deux approches différentes. » [...]

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/guerric-poncet/plus-on-conna...