[LePoint] Axelle Lemaire veut rétablir un Internet qui garantit les libertés fondamentales

Nouvelle venue au gouvernement, Axelle Lemaire est depuis quelques jours secrétaire d'État au Numérique, sous la houlette d'Arnaud Montebourg. Le portefeuille "geek" du gouvernement reste donc soumis à Bercy, et il n'y a toujours pas de vrai ministère du Numérique. Mais la jeune Franco-Canadienne de 39 ans, députée des Français de l'étranger et ancienne secrétaire nationale du PS en charge des droits de l'homme, ne compte pas faire de la figuration. [...]

Axelle Lemaire : « Il faut garantir la liberté offerte par Internet, facteur de démocratie et de progrès, par l'affirmation du respect de la vie privée et des données personnelles, d'une part, et celle du principe de transparence de l'action publique, d'autre part. » [...]

« Je suis très attachée au premier mot de notre devise républicaine : la "liberté". Il faut rétablir un Internet qui garantit l'exercice des libertés fondamentales. L'usage croissant des outils numériques emporte des risques pour la cybersécurité des individus, des entreprises et des États. Nulle nation n'est à l'abri d'une cyberattaque, et le sentiment d'impuissance de nos concitoyens à se protéger en ligne doit nous appeler à réagir et à harmoniser nos positions au niveau européen. La tradition française de protection de la vie privée, notamment, est forte et reconnue partout dans le monde. Nous peinons toutefois, en France comme ailleurs, à apporter une réponse globale et toujours cohérente à ces questionnements. Tout l'enjeu est de préserver les principes fondateurs d'ouverture et de liberté et de garantir le respect de la vie privée en particulier, tout en construisant un environnement économique favorable à la croissance par le numérique. Ce sera l'un des enjeux de mon mandat, que je veux mener en collaboration, voire en co-construction, avec tous les acteurs concernés : le Conseil national du numérique, le secteur privé, la Cnil, l'Arcep, les associations de consommateurs, et naturellement les parlementaires. » [...]

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/guerric-poncet/axelle-lemair...