[LeMonde] Surveillance électronique au G20 : "inacceptable" pour la Turquie

La Grande-Bretagne a mené une large opération d'espionnage des communications des participants au G20 de Londres en avril et septembre 2009 révèle The Guardian, lundi 17 juin. Une nouvelle révélation issue des documents transmis par Edward Snowden, l'ancien collaborateur des services secrets américains qui a divulgué une série de documents sur le système d'écoutes téléphoniques et d'espionnage des données personnelles mis en place aux Etats-Unis. […]

The Guardian fait état de "capacités révolutionnaires de renseignement" et détaille les techniques employées par le renseignement britannique pour accéder aux communications des délégués présents. Une équipe de 45 personnes était, selon les documents consultés par le quotidien britannique, affectée, vingt-quatre heures sur vingt-quatre à cette vaste opération de surveillance.

Elle incluait notamment le piratage des ordinateurs utilisant les connexions Internet dans des cafés leur permettant d'intercepter des courriels. Les Britanniques ont également eu accès aux e-mails et aux appels passés depuis les téléphones de marque Blackberry des participants. […]

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/06/17/la-grande-bretagne...