Soutenons La Quadrature du Net !

[LeMonde] Reporters sans frontières accuse les Etats et entreprises d’inaction face aux censeurs du Net

[LeMonde] Reporters sans frontières accuse les Etats et entreprises d’inaction face aux censeurs du Net

Géants du Net, entreprises vendant des logiciels de surveillance, gouvernements, Union européenne, Organisation des Nations unies dans le rapport de Reporters sans frontières (RSF), publié le 12 mars à l’occasion de la Journée mondiale contre la cybercensure, tout le monde en prend pour son grade. Facebook, pour sa « collaboration active avec certains Etats, de la suppression de contenus journalistiques et pour sa politique opaque de “modération” des contenus » ; l’Europe, qui « semble avoir fait marche arrière » dans la lutte contre les vendeurs de logiciels d’espionnage et de censure ; et les éditeurs de ces derniers, les sociétés Hacking Team et NSO en tête.

En bref, c’est une responsabilité commune, des secteurs privés et publics, si la liberté d’expression est aujourd’hui menacée, estime RSF, c’est parce que gouvernement et entreprises ont « mis de côté les droits de l’homme pour quelques parts de marché ». Le rapport évoque de multiples cas de censure en Turquie, Thaïlande ou Chine, mais aussi la mise sous surveillance de journalistes au Mexique. [...]

Plus généralement, l’organisation demande aux gouvernements d’inclure l’accès libre à Internet et la garantie des libertés numériques dans les droits fondamentaux, d’encadrer davantage les exportations de technologies de surveillance, et de sanctionner plus sévèrement les entreprises technologiques ayant collaboré avec des régimes dictatoriaux. [...]

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/03/10/reporters-sans-frontiere...