Soutenons La Quadrature du Net !

[LeMonde] Réglementons l'activité des services secrets

Avec une franchise confondante, le PDG d'Orange, Stéphane Richard, a avoué au Monde qu'il ignorait que ses employés livraient les données confidentielles de ses clients aux services de l'Etat. Le personnel gérant ces interventions ne serait pas tenu de lui en référer. Voilà une confession qui n'est pas faite pour rassurer les abonnés d'Orange, ni ceux des autres opérateurs qui sont dans la même situation.

Quelles sont les écoutes réalisées hors cadre légal par les opérateurs pour le compte de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) ? Concernent-elles uniquement les communications internationales ? Quid des renseignements recueillis, restent-ils dans les dossiers des services français ? Sont-ils donnés ou échangés avec des pays alliés ? Quelles sont les relations avec l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) ? [...]

Les blasés estiment que, n'ayant rien à cacher, ils n'ont pas à se préoccuper d'être surveillés. Les fatalistes pensent que c'est une exception culturelle française que cette volonté permanente de l'Etat de tout savoir de ses citoyens. Personne ne se préoccupe du fait que cette surveillance généralisée est une menace réelle pour la vie démocratique, hormis quelques courageuses associations comme La Quadrature du Net et d'autres réunies dans l'Observatoire des libertés et du numérique.

Il est temps que nos citoyens soient informés des enjeux du domaine et que des mesures réglementant l'activité des services secrets soient mises en place, afin de protéger nos vies privées et nos libertés fondamentales.

http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2014/04/23/reglementons-l-activi...