Soutenons La Quadrature du Net !

[LaCroix] Surveillance internationale, la France légalise ses pratiques

Après avoir encadré l’action des services de renseignement en France, les députés débattent désormais de leurs prérogatives en matière de surveillance internationale. Si les défenseurs des libertés individuelles se mobilisent, les parlementaires semblent acquis à l’idée de laisser une très large latitude d’action aux autorités. [...]

Depuis 2008, la DGSE s’est même dotée de « grandes oreilles », comme on les appelle dans le milieu, en posant des câbles sous-marins aux quatre coins du globe permettant d’intercepter des flux gigantesques de données téléphoniques et internet. Le tout sans que le Parlement n’ait jamais été consulté. [...]

« Cette proposition de loi légalise l’interception massive de données, déplore Adrienne Charmet-Alix, de la Quadrature du Net. Même la loi sur le renseignement votée cet été n’allait pas aussi loin… Ce nouveau texte postule, qu’en matière de surveillance internationale, on espionne tout le monde et ensuite seulement on supprime ce qui peut l’être. »

Autre point soulevé par la militante : les Français résidant à l’étranger seront soumis au régime de surveillance internationale et rien n’empêchera l’interception de leurs communications. De quoi introduire, selon elle, une rupture d’égalité avec les résidents français. [...]

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Surveillance-internationale-la-...