[Liberation] John Perry Barlow, le Net perd sa connexion libre

[Liberation] John Perry Barlow, le Net perd sa connexion libre

Tour à tour parolier du Grateful Dead, ranchero psychédélique et libertarien engagé, ce militant s’est distingué en 1996 en proclamant l’indépendance du cyberespace. Sa mort à 70 ans laisse orphelins les partisans d’une vision utopiste d’Internet.

« Gouvernements du monde industriel, vous, géants fatigués de chair et d’acier, je viens du cyberespace, la nouvelle demeure de l’esprit. Au nom du futur, je vous demande, à vous du passé, de nous laisser tranquilles .» Ainsi s’ouvre la « Déclaration d’indépendance du cyberespace », écrite le 8 février 1996 par l’Américain John Perry Barlow, poète, parolier, ranchero, militant des libertés sur Internet. Vingt-deux ans plus tard, presque jour pour jour, dans la nuit de mardi à mercredi, cette figure totémique de la cyberculture s’est éteinte dans son sommeil, à l’âge de 70 ans. [...]

http://www.liberation.fr/planete/2018/02/08/john-perry-barlow-le-net-per...