[Evene] Aurélie Filippetti n'enterre pas (encore) l'Hadopi

La ministre de la culture a réuni la presse mardi 26 septembre pour évoquer les avancées de la mission « de concertation sur les contenus numériques » dirigée par Pierre Lescure. Elle y a réaffirmé son objectif de développer l’offre numérique légale sans mais se prononcer sur l’avenir de l’Hadopi. [...]

Philippe Aigrain (co-fondateur du site la Quadrature du Net), Alain Bazo (président de l’UFC-Que choisir) et François Nowak (du Samup, syndicat des artistes, musiciens, danseurs, chanteurs) signaient le même jour une tribune dans Libération dénonçant un « conflit d’intérêt ». « [ Pierre Lescure ] siège au conseil d’administration ou de surveillance de Havas, de Lagardère et de deux sociétés qui jouent un rôle essentiel dans des dispositifs de contrôle d’usage des œuvres (DRM) : Kudelski et Technicolor. » Les signataires de la tribune ont de plus estimé que le numérique n’était considéré par Lescure et Filippetti « que comme un canal de distribution pour les produits raréfiés des industries traditionnelles. » [...]

http://www.evene.fr/celebre/actualite/aurelie-filippetti-n-enterre-pas-e...