[LeMonde] Cybersécurité : le gouvernement veut mettre les télécoms à contribution pour détecter les attaques

[LeMonde] Cybersécurité : le gouvernement veut mettre les télécoms à contribution pour détecter les attaques

En 2013, la loi de programmation militaire (LPM) dotait la France d’un cadre strict en matière de sécurité informatique. Cinq ans plus tard – le diagnostic fait consensus –, les menaces informatiques demeurent à un niveau sans précédent. [...] Le gouvernement profite donc de la nouvelle loi de programmation militaire, présentée en conseil des ministres, jeudi 8 février, pour muscler encore le dispositif français en matière de cybersécurité. [...]

Cette obligation de détection va contraindre les opérateurs à inspecter de près l’activité de leurs réseaux et à faire remonter aux pouvoirs publics des éléments précis, de quoi nourrir des craintes en matière de vie privée et de neutralité du Net, le principe qui veut qu’un opérateur n’interfère pas dans les flux de communication qu’il achemine. L’exécutif espère que l’implication de l’Anssi, un organisme dépourvu de pouvoir judiciaire ou de renseignement, désamorcera les craintes en matière d’intrusion dans les communications. Les agents de l’Anssi ne s’intéresseront qu’aux éléments techniques, pas aux contenus des communications, insiste une source proche du dossier. Côté neutralité du Net, l’Arcep devra s’assurer de la conformité des demandes de l’Anssi aux exceptions à ce principe que prévoit le droit européen. [...]

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2018/02/08/cybersecurite-le-gouver...