[April] HADOPI : Christine Albanel et Franck Riester persécutent le Logiciel Libre

Une alliance transpartisane emmenée par Martine Billard (GDR), Patrick Bloche (SRC) et Jean Dionis du Séjour (NC) s'est formée jeudi 12 mars 2009 à l'Assemblée nationale pour défendre les droits des auteurs et utilisateurs de logiciels libres. Malheureusement, Christine Albanel et Franck Riester ont rivalisé de parti pris pour s'opposer à l'abolition de discriminations majeures instaurées par la loi DADVSI.
../..
La ministre de la culture Christine Albanel et le rapporteur UMP Franck Riester ont formé un duo de choc pour refuser aux auteurs et utilisateurs de logiciels libres de jouir des mêmes droits que tous les citoyens français.

À grands renforts de mauvaise foi, ils ont prétendu que l'interopérabilité était inconstitutionnelle et contraire à la directive EUCD, et refusé de lui redonner toute la place qu'elle mérite. Les arguments pourtant solides de la tenace Martine Billard (GDR), de Patrick Bloche (SRC) et de Jean Dionis du Séjour (NC) n'y ont rien fait.

De la même manière, Christine Albanel et Franck Riester se sont obstinés à limiter le droit moral des auteurs de logiciels libres : ils ont refusé de lever la possibilité d'interdire la publication d'un code source.
.../...
« Il est incompréhensible que ceux qui prétendent défendre le droit d'auteur nient le droit moral des auteurs de logiciels libres » ajoute Benoît Sibaud, président de l'April. Toutefois, ce ne serait pas la première négation de droits fondamentaux (Voir le communiqué de presse de la Quadrature du Net : HADOPI à l'Assemblée : Une surdité coupable) à laquelle se livreraient les promoteurs de ce projet de loi. Ce n'est pas non plus la dernière. « Il ne fait désormais plus aucun doute que ce projet de loi va nier en bloc les droits des auteurs et utilisateurs de logiciels libres, et imposer à tous un filtrage des contenus et une surveillance de leurs communications numériques. Nous appelons tous les députés et l'ensemble des citoyens à s'y opposer par tous les moyens en leur pouvoir » conclut-il.

http://www.april.org/fr/hadopi-albanel-et-riester-persecutent-le-logicie...