[AgoraVox] Corruption, Je te vois : Quand l’UMP fornique avec le n°1 des logiciels Microsoft…

Lors de la venue du PDG de Microsoft Steve Ballmer en octobre dernier, beaucoup s’étaient impressionnés, pour ne pas dire inquiétés, de voir autant de pontes de l’UMP venir lécher les bottes du nouveau gourou et ex-commercial du n°1 mondial des logiciels.
Pas sûr que l’inauguration du nouveau campus à Issy-Les-Moulineaux en soit la seule raison. Idem pour la passion pour la high-tech puisqu’à part Fillon, les ministres et secrétaires d’Etat sont très loin des lubies du « geek » boutonneux. Non il était plus à craindre que quelque chose se tramait entre le parti fasciste au pouvoir et le rouleau compresseur anti-concurrence.
Car pour faire venir, Christine Lagarde, Nadine Morano, Valérie Pécresse, Fadela Amara, Patrick Devedjian, Eric Besson et Martin Hirsch, il en fallait une de très bonne raison, plus que les sempiternelles et risibles pitreries du Boss Ballmer. [...]

Alors les naïfs argueront que l’ouverture du campus dans le fief du parrain des eaux de seine, André Santini, est une magnifique opportunité pour relancer l’emploi et l’ingénierie R&D française. Certes mais cela fait un peu léger et Christine Lagarde voire Devedjian auraient largement suffi.
D’autres, plus sioux, auraient pu analyser l’impact majeur sur les impôts locaux et nationaux de l’implantation d’une telle société. Que nenni puisque comme l’expliquait les 5 gusses dans le garage de la Quadrature du Net, Microsoft paye au besoin ses salariés via sa filiale irlandaise et se substitue donc à la fiscalité française.

Non la vraie raison de ce soudain intérêt pour les nouvelles technologies a trouvé son explication hier. Ainsi dans un article de PCInpact, et oui un média d’information très binaire, on apprenait que le gouvernement français conseillait le format OXML (open xml) de Microsoft, ou plutôt un deuxième format en plus de l’ODF (Open Document Format) ouvrant ainsi au leader mondial le marché de l’administration française publique pour sa suite Office 2010. [...]

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/corruption-je-te-vois-quand...