Soutenons La Quadrature du Net !

[20minutes] Internet: Quelles conséquences après le suicide d'Aaron Swartz ?

WEB - Des centaines de scientifiques diffusent leurs articles gratuitement depuis le suicide du jeune homme de 26 ans, figure du militantisme en faveur du libre partage des connaissances et de l'information sur Internet...

Aaron Swartz avait participé à la création du format RSS, soutenu le lancement des licences libres Creative Commons qui ont permis une explosion de la culture libre sur Internet, co-fondé le site Web communautaire Reddit, et s’était battu contre les projets de loi Sopa et Pipa aux Etats-Unis. […]

[…] l’élément qui est mis en avant depuis sa disparition est son inculpation en juillet 2011 de fraude électronique et fraude par ordinateur pour avoir dérobé des millions de pages d'archives numérisées du Massachusetts Institute of Technology (MIT) […] La mort d'Aaron Swartz a attisé le débat sur le libre partage des données. […]

« L’accès au partage de la connaissance est un enjeu fondamental pour le futur de notre société. Il y a un problème grave avec les entreprises qui privatisent la connaissance, estime Jérémie Zimmermann. […] Mais il reste positif : «Cette même année 2012, on a vu se faire rejeter les lois Sopa et Pipa poussées par Hollywood aux Etats-Unis. Aaron avait d’ailleurs joué un rôle dans ce combat. On a aussi gagné contre Acta. C’était totalement inespéré. […] »

Jérémie Zimmermann souligne aussi que la base de données JSTOR du MIT a fini par proposer des articles en accès gratuit il y a quelques semaines. « Ce serait la suite logique » que d’autres sites lui emboîtent le pas, affirme-t-il, avant d’ajouter: « J’ose espérer qu’il n’y a pas eu besoin qu’Aaron se suicide » pour que l’édition scientifique « aille dans ce sens ».

http://www.20minutes.fr/web/1079609-internet-consequences-apres-suicide-...