Politique culturelle en France : les lobbies font toujours leur loi