Analyse du vote du 10 avril