La Quadrature soumet la loi et ses alternatives aux commentaires du public