Le Sénat défendra-t-il les droits du public minés à l'Assemblée ?