Support La Quadrature du Net!

[LeTemps] Algorithmes, nouveau terrain d'investigation pour les journalistes

Si les algorithmes sont un pouvoir comme un autre, les médias doivent-ils leur demander de rendre des comptes? « Il est désormais grand temps d’aller regarder sous le capot », exhortait Eric Scherer, responsable de la prospective à France Télévisions. « Alors que les utilisateurs peuvent être résignés à ces suzerains algorithmiques, les journalistes ne peuvent pas l’être », surenchérit la Columbia Journalism Review. [...]

Au sein des rédactions, ce type d’enquête est encore peu fréquent. Ce travail nécessite des compétences rares, sans parler du temps d’enquête, denrée encore plus précieuse. Seul l’accès au code source de l’algorithme permettrait une connaissance exacte du système, chose quasi impossible puisque couverte par le secret commercial.

Quant aux journalistes, ils ne doivent seulement soulever le capot, mais comprendre qui a conçu le moteur, « creuser plus profondément sur les intentions de conception derrière les algorithmes », poursuit Nick Diakopoulos. Les biais et les préjugés – raciaux dans l’enquête de ProPublica – ont été inculqués par des esprits humains. Ces derniers se défaussent pourtant volontiers sur « l’objectivité » supposée de leurs algorithmes. C’est la rhétorique des dirigeants d’Uber, lorsqu’ils sont accusés de distorsion de concurrence sur le marché du transport urbain. [...]

http://www.letemps.ch/societe/2016/06/18/algorithmes-nouveau-terrain-inv...