[LeMonde] Comment la NSA et le Pentagone ont échoué à protéger leurs lanceurs d'alerte

En 2013, quelques mois avant qu'Edward Snowden ne révèle au monde entier l'existence du système de surveillance de masse d'Internet mis en place par la NSA (l'agence américaine de sécurité) et ses alliés, un enquêteur travaillant pour le Pentagone était poussé à la démission par sa hiérarchie, au terme d'une longue procédure interne. John Crane était spécialisé dans les informations fournies par des lanceurs d'alerte : il était le responsable de la cellule dédiée du Pentagone lorsqu'en 2002, il avait été approché par un autre lanceur d'alerte célèbre, Thomas Drake, lui-même haut placé à la NSA. [...]

Le sort réservé à M. Drake explique en grande partie le choix d'Edward Snowden de donner les documents en sa possession à des journalistes plutôt que de passer par la voie hiérarchique. « Quand j'étais à la NSA, tout le monde savait que pour les choses plus graves que du harcèlement au travail, passer par la voie officielle signifiait la fin de votre carrière, au mieux. Ça fait partie de la culture de la maison », a dit Edward Snowden au Guardian. [...]

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/05/23/la-nsa-et-le-pentagone-o...