Support La Quadrature du Net!

Le 12 mars, contre l'état d'urgence permanent et sa constitutionnalisation, mobilisons-nous !

Paris, le 8 mars 2016 — L'état d'urgence est toujours en cours en France, il a été prolongé de 3 mois le 26 février dernier. Alors que le Sénat va examiner la constitutionnalisation de l'état d'urgence et de la déchéance de nationalité à partir du 16 mars prochain, La Quadrature du Net s'associe aux collectifs contre l'état d'urgence qui appellent à une mobilisation publique le 12 mars dans toute la France, et à Paris à proximité du Sénat.

La Quadrature du Net participera, aux côtés des collectifs Stop État d'urgence et Nous ne cèderons pas, aux manifestations et événements prévus le 12 mars prochain lors de la deuxième mobilisation nationale contre l'état d'urgence. La première journée du 30 janvier a montré que le respect de l'État de droit et la défense des droits fondamentaux n'étaient pas des principes oubliés par la population française, en témoigne la forte mobilisation qui a été constatée ce jour-là. La France s'installe durablement dans un état d'urgence prolongé jusqu'à la fin du mois de mai, sans que nous n'ayons aucune garantie de non-reconduction ; la loi de réforme de la procédure pénale et de lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme, en cours d'examen parlementaire, installe dans la loi ordinaire de nombreuses mesures de l'état d'urgence ; de nombreux recours devant les tribunaux administratifs et le Conseil d'État montrent l'arbitraire qui règne autour des mesures de restriction lourde des libertés que l'état d'urgence instaure : il est absolument indispensable de continuer à affirmer notre refus du glissement sécuritaire qui se fait en France, et d'affirmer devant le Sénat que le devoir des parlementaires est de protéger les droits et libertés de l'ensemble des citoyens contre la dérive du gouvernement de Manuel Valls.

C'est pourquoi chacun est appelé à rejoindre, le samedi 12 mars prochain, l'événement organisé le plus proche de chez lui. À Paris, un rassemblement festif sur la place Edmond Rostand (RER Luxembourg, en bas de la rue Soufflot) sera l'occasion de manifester explicitement devant le Sénat que la réforme constitutionnelle et la réforme pénale ne peuvent être acceptées par toute personne attachée aux libertés.

Toutes les informations sur les rassemblements organisés sont progressivement mises en ligne sur le site etatdurgence.fr

https://etatdurgence.fr/