[Liberation] Peter Sunde, hisser les voiles

Activiste et artiste, le cofondateur du site de partage de contenus The Pirate Bay, passé par la prison, appelle à changer la société dans son ensemble. [...]

Peter Sunde débat de «l’Internet comme espace public». Il n’est pas très optimiste. «Qui contrôle les câbles, les réseaux, les serveurs ? Ce n’est pas nous.» Face aux gouvernements et autres Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon), les utopistes auraient perdu. «Ses dernières positions illustrent assez bien le sentiment des historiques d’Internet, remarque Benoît Thieulin, président du Conseil national du numérique. Ils ont voulu un réseau hyperégalitaire. C’est vrai que ça l’est beaucoup moins. Mais ils ont voulu aussi un réseau ouvert, et ça l’est encore en grande partie.» En serait-il rendu au temps du blues et de la désillusion du monde ? Sunde assure que non. «Je ne laisse pas tomber, j’ai simplement mis longtemps à comprendre le vrai combat. Dans le fond, on n’a jamais eu d’Internet libre. Mais c’est parce qu’on ne peut pas avoir de Web ouvert si on n’a pas une société ouverte. Il faut penser plus grand.» «Depuis les fuites sur la surveillance de masse révélée par Wikileaks et Edward Snowden, on a compris que des politiques profondément antisociales qui portent en elles le germe du totalitarisme étaient en train d’être mises en place», embraye Jérémie Zimmermann, camarade de lutte et cofondateur de la Quadrature du Net. [...]

http://next.liberation.fr/livres/2016/01/10/peter-sunde-hisser-les-voile...