Support La Quadrature du Net!

[LeMondeDiplomatique] Contre la surveillance de masse, une résistance multiforme

Depuis l’été 2013 et le début des révélations de M. Edward Snowden sur les méthodes de la National Security Agency (NSA), la résistance s’organise contre la surveillance de masse. Elle passe, d’une part, par la technique. A travers le monde, des collectifs de hackers et de militants du logiciel libre tentent de renforcer l’autonomie des utilisateurs d’Internet en les aidant à mieux protéger leur vie privée. L’un des chantiers fondamentaux est celui de la cryptographie. […]

Dans ce domaine, de nombreux projets suscitent un fort regain d’intérêt, qu’il s’agisse par exemple du système d’exploitation Tails, du réseau d’anonymisation TOR ou de projets de messagerie comme CaliOpen, lancé en septembre 2013 par M. Laurent Chemla, pionnier de l’Internet militant en France. […]

Autre tâche : la lutte contre les monopoles, qui facilitent la surveillance d’Internet. Fin 2014, l’association française Framasoft a par exemple lancé une campagne baptisée « Dégooglisons Internet », avec pour but de proposer des solutions de rechange aux grandes plates-formes américaines en version « libre, éthique, décentralisée et solidaire ». […]

Parallèlement, la lutte se poursuit sur le terrain judiciaire. Le jeune militant autrichien Max Schrems a par exemple lancé plusieurs procédures judiciaires contre Facebook, dont une action collective à laquelle participent vingt-cinq mille citoyens européens, dans le but de dénoncer la violation par l’entreprise américaine du droit européen sur les données personnelles, mais aussi, en creux, l’attentisme des autorités. […]

http://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/TREGUER/53100