[Libération] Loi renseignement: les associations inquiètes de la précipitation du gouvernement

Plusieurs associations ont fait part jeudi de leur inquiétude face à la procédure d’urgence utilisée par le gouvernement pour son projet de loi sur le renseignement, qui empêche tout débat sur un texte «sécuritaire» et liberticide».

Lors d’une conférence de presse commune, ces organisations (dont le Syndicat de la magistrature, la Ligue des Droits de l’Homme, Amnesty International, Reporters sans Frontières, La Quadrature du Net...) ont répété leurs craintes sur l’instauration d’une surveillance de masse sans contrôle indépendant. «Un projet de loi dans une logique purement sécuritaire et essentiellement liberticide», a résumé le président de la Ligue des droits de l’Homme, Pierre Tartakowski. [...]

«Ce texte, vendu comme une loi contre le terrorisme, a une portée bien au-delà du terrorisme» et «légalise massivement des pratiques jusqu’à présent illégales, sans réfléchir à leur impact et aux justifications», a rappelé Adrienne Charmet. [...]

Le projet de loi sur le renseignement passera devant la commission des Lois la semaine prochaine avant d’être débattu à l’Assemblée à partir du 13 avril.

http://www.liberation.fr/politiques/2015/03/26/projet-de-loi-renseigneme...