Support La Quadrature du Net!

[Rue89] L’Europe défend le droit à l’oubli, ce vieux machin qui énerve tant Google

Pour Eric Schmidt, président du conseil d’administration de Google, la justice européenne a tort. Elle est même complètement dans le faux. La Cour de justice de l’UE a commis cette semaine la pire des hérésies : reconnaître que les hommes avaient le droit d’être oubliés et d’échapper à l’œil inquisiteur du géant de Mountain View. [...]

Le premier réflexe, dans un contexte où la défense de la vie privée apparaît plus importante que jamais, serait de se réjouir de voir le juge octroyer au citoyen davantage d’outils de protection. Félix Tréguer, cofondateur de l’association de défense des droits La Quadrature du Net, est pourtant assez réservé : « La Cour demande à Google de décider ce qui relève du débat public ou de la vie privée. Cette attitude participe d’un mouvement général dans nos sociétés qui consiste à déléguer des pouvoirs de police à des acteurs privés. »

Pour le militant, le droit à l’oubli doit certes être un thème majeur des débats sur la protection des citoyens sur Internet, mais la stratégie choisie est peut-être une erreur : « Plutôt que de passer par Google, pourquoi ne pas contacter directement le site où est publié le contenu que l’on voudrait voir disparaître et lui demander d’anonymiser ou de placer un petit outil de désindexation sur sa page ? » [...]

http://rue89.nouvelobs.com/2014/05/16/leurope-defend-droit-a-loubli-vieu...