[PCINpact] Quel bilan « numérique » pour le gouvernement Ayrault ?

Entre sa prise de fonctions, le 15 mai 2012, et la remise de sa démission au président de la République, avant-hier, Jean-Marc Ayrault sera resté pendant plus d’un an et dix mois à Matignon. Mais quel bilan peut-on aujourd’hui faire de l'équipe menée par le prédécesseur de Manuel Valls en matière de numérique ? [...]

Tandis que le candidat Hollande avait promis de remplacer « la loi Hadopi par une grande loi signant l’acte 2 de l’exception culturelle française », ce n’est finalement qu’à un remplacement de façade qu’a travaillé le gouvernement Ayrault. Aurélie Filippetti confirmait il y a peu que toutes les missions de l’institution avaient vocation à être transférées au CSA. Pendant près de deux ans, l’exécutif a toutefois exercé une certaine pression budgétaire à l’égard de la Haute autorité, en réduisant ses crédits. La politique menée a cependant beaucoup surpris, suite à la vive opposition qu’avaient manifestée en 2009 Jean-Marc Ayrault et Aurélie Filippetti à l’égard du projet de loi « Création et Internet ». [...]

Le 19 septembre 2012, Jean-Marc Ayrault signe une circulaire concernant l’usage des logiciels libres au sein de l’administration. Le texte indique que ceux-ci doivent être considérés à « égalité avec les autres solutions ». Un acte politique fort, plaçant le libre sur un même pied d’égalité que les logiciels propriétaires. [...]

http://www.pcinpact.com/news/86818-quel-bilan-numerique-pour-gouvernemen...