Support La Quadrature du Net!

[PCINpact] Aux Pays-Bas, le BREIN revendique la chute de plus de 500 sites « pirates »

Présentant son bilan pour l’année 2013, l’organisation néerlandaise anti-piratage « BREIN » vient d’affirmer que ses actions avaient conduit à la fermeture de plus de 500 sites liés à la contrefaçon sur Internet (téléchargement direct, BitTorrent, streaming,...). [...]

Quoi qu’il en soit, le bras armé des ayants droit néerlandais explique que « la grande majorité » de ces sites a été directement supprimée par leurs hébergeurs, après qu’ils ont été dénoncés par les soins de l’organisation anti-piratage. Les lettres de mise en demeure sont également monnaie courante dans ce type de cas, mais le BREIN n’y fait pas référence. L’aide des intermédiaires financiers a d’autre part été elle aussi sollicitée, puisqu’ils ont accepté de fournir des éléments d’identification dans 41 affaires, en plus de mettre un terme aux collaborations en question.

Autre versant de l’action du BREIN : les requêtes de déréférencement d’URL auprès de Google. L’organisation affirme avoir demandé au célèbre moteur de recherche de supprimer 2,3 millions de pages de ses résultats l’année dernière. Le « Transparency Report » de la firme de Mountain View indique en outre que la fondation vise avant tout les sites FilesTube, IsoHunt et Torrentz (voir ci-dessous). [...]

En France, la présidente de la Commission de protection des droits de la Hadopi travaille depuis plusieurs années maintenant sur un dispositif de riposte graduée visant les sites « pirates », un peu à l’image de ce que tente actuellement le BREIN. [...]

http://www.pcinpact.com/news/86351-aux-pays-bas-brein-revendique-chute-p...