[LesInrocks] #UnBonJuif : quelles retombées sur les pratiques numériques ?

Après plusieurs mois de bras de fer judiciaire entre Twitter et cinq associations de défense des droits de l’Homme à la tête desquelles l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), le réseau social américain a finalement accepté de collaborer avec la justice française en lui transmettant des données permettant l’identification des auteurs de tweets antisémites, en supprimant les propos illicites et favorisant le signalement de tels contenus. Décryptage avec Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net et le président de l’UEJF, Jonathan Hayoun. […]

Jérémie Zimmermann : Est-ce qu’il n’est pas le moment d’appeler à repenser la liberté d’expression dans son ensemble à la lueur des technologies numériques et d’un espace globalisé d’expression et d’information ? On est aux balbutiements de prendre la mesure de cette nouvelle capacité universelle d’expression et de participation au débat public. […] Il faut donc être extrêmement vigilant dans les choix de société que va devoir faire à l’avenir : il ne faut pas qu’ils ferment la porte à cette expression véritablement universelle et décentralisée et entamer la liberté d’expression. Ces choix ne devront pas non plus donner des pouvoirs disproportionnés à aux grands acteurs privés du Net.

http://www.lesinrocks.com/2013/07/18/actualite/unbonjuif-quelles-retombe...