[LaTribune] Vie privée, droit d'auteur, sécurité... pourquoi les Google Glass suscitent tant d'inquiétudes

En plein scandale de l'espionnage électronique, l'arrivée prochaine sur le marché des Google Glass attise bien des craintes, surtout sur la sécurité des données privées. Eclairage.

"Les Google Glass sont un outil de destruction de l'humain", lançait fin juin le philosophe américain Noam Chomsky.

Problème numéro un, une fois de plus: la question de la protection de la vie privée. D'autant plus que l'ouragan du scandale Prism amplifie le phénomène. […] "Le problème va beaucoup plus loin que les simples Google Glass. La vraie question c'est la régulation de l'utilisation des données personnelles qui sont une cible très attractive comme nous l'avons vu récemment", juge ainsi Joe McNamee, directeur exécutif du groupe European digital rights

A côté de ces ces divers problèmes tous liés au respect de l'anonymat et de la vie privée, il en est de moins évidents. Ainsi, pour Lionel Maurel, juriste spécialiste du droit d'auteur, ce "bel objet de méditation juridique", serait susceptible de faire évoluer notre regard sur le droit. "Lors d'un concert, d'un spectacle ou même d'une manifestation sportive, ce que vous voyez est soumis à des droits", rappelle-t-il.

Or, la médiation d'une oeuvre par un écran suppose le respect de ce droit, tandis que le fait d'observer un monument ou de lire un livre à l'oeil nu est libre. Mais, dans le cas des Google Glass, les verres font office d'écran. Dès lors, ce membre de la Quadrature du net également auteur d'un blog, anticipe une situation où la "réalité augmentée par le biais des lunettes" serait assimilée à une oeuvre et soumise à des droits. Pour voir, il faudrait donc payer... […]

http://www.latribune.fr/technos-medias/20130704trib000774024/pourquoi-le...