[Ecrans] Pourquoi nous ne participerons pas à la mission Lescure

TRIBUNE - Par PHILIPPE AIGRAIN Cofondateur de la Quadrature du Net, ALAIN BAZOT Président de l’UFC-Que choisir et FRANÇOIS NOWAK Du syndicat des artistes, musiciens, chanteurs, danseurs et enseignants (Samup)

Le numérique révolutionne la culture. Internet est un gigantesque laboratoire de nouvelles formes de création, un lieu d'interaction entre des créateurs dont le nombre s'est fortement accru et des publics qui n'acceptent plus qu'on les traite en récepteurs passifs de contenus préformatés. Malgré cela, on s'est obstiné à ne considérer le numérique que comme un canal de distribution pour les produits raréfiés des industries culturelles traditionnelles et à traiter les citoyens numériques comme des pirates à réformer. A l'opposé, depuis sept ans, nous travaillons à la construction d'un nouveau pacte entre créateurs et citoyens, consommateurs et usagers d'Internet. […]

L’un de nous a accepté de rencontrer informellement Pierre Lescure avant le démarrage de sa mission. Il lui a transmis nos propositions de « licence pour le partage » et la plateforme couvrant le champ plus large de la réforme du droit d’auteur et des politiques culturelles, préparée par la Quadrature du Net. Seul résultat de ce dialogue, la reprise par Pierre Lescure, dans ses interventions, de l’expression légalisation du partage non marchand dans un sens perverti.

http://www.ecrans.fr/Pourquoi-nous-ne-participerons-pas,15234.html