Support La Quadrature du Net!

La vidéo « NO to ACTA! » vue plus d'un million de fois ! Agissons maintenant !

Paris, le 4 novembre 2011 — « NO to ACTA! », la vidéo publiée la semaine dernière par La Quadrature du Net a été vue plus d'un million de fois. Elle est la mieux notée et la plus vue cette semaine dans la section « Actualités & Politique » de Youtube. Un accueil aussi impressionnant illustre la responsabilité cruciale qui repose sur les épaules des eurodéputés avec le vote à venir sur ACTA. C'est également un pas encourageant vers le rejet de ce dangereux accord — un effort qui demandera une large mobilisation citoyenne.

Avec plus d'un million de vues en moins d'une semaine (600k sur Youtube et près de 500k sur le mediakit de La Quadrature du Net), la vidéo « NO to ACTA! » a été un succès immédiat : n°1 des vidéos les mieux notées, n°1 des vidéos les plus vues, n°2 des vidéos les plus ajoutées aux favoris, et n°5 des vidéos les plus discutées de la semaine dans la section « Actualités & Politique » ! Elle a également atteint la place de 52è vidéo la plus vue et 87è la mieux notée de la semaine pour l'ensemble de Youtube !

« Des chiffres et récompenses aussi impressionnants révèlent un profond intérêt des citoyens pour la protection de leurs libertés en ligne contre des attaques illégitimes et anti-démocratiques menées par les gouvernements. Les députés du Parlement européen ne peuvent ignorer l'impact majeur d'ACTA sur nos vies et sur un Internet libre. Nous devons leur faire comprendre qu'il est de leur devoir de nous protéger contre ACTA en rejetant cet accord à l'occasion de leur vote de consentement. », déclare Jérémie Zimmermann, co-fondateur et porte-parole de l'organisation citoyenne La Quadrature du Net.

La procédure comporte encore plusieurs étapes 1 avant le vote final de consentement. Les eurodéputés auront alors une occasion historique de mettre ACTA en échec, début 20122.

« Si chaque personne qui a regardé cette vidéo envoyait un courrier ou passait un coup de téléphone à un eurodéputé, nous gagnerions contre ACTA. Mais il y a de nombreuses manières d'agir : informer autour de soi à propos d'ACTA, partager cette vidéo et des éléments d'analyse, créer des outils de sensibilisation, contacter ses représentants, etc. Notre imagination et notre énergie feront la différence. », conclut Zimmermann.

La Quadrature du Net a publié un guide wiki « Agir contre ACTA », régulièrement mis à jour. Les citoyens peuvent dores-et-déjà contacter leurs eurodéputés de la commission du commerce international (INTA), ainsi que ceux des commissions (JURI, LIBE, ITRE, DEVE) travaillant sur ACTA dans le Parlement européen.

  • 1. La commission du Commerce international (INTA) du Parlement européen est la commission principale saisie sur ACTA. Les commissions des Affaires juridiques (JURI), du Développement (DEVE), ainsi que les commissions des Libertés publiques LIBE) et de l'Industrie (ITRE) donneront leur avis sur le texte. Ces derniers influenceront le rapport final de la commission INTA. Voir la fiche de procédure de l'ACTA (qui doit encore être mise à jour avec les rapports pour avis de ITRE et LIBE): http://www.europarl.europa.eu/oeil/file.jsp?id=5924982
  • 2. La date exacte est encore incertaine. Le vote pourrait avoir lieu au plus tôt à la mi-janvier