HADOPI : Le point d'étape de La Quadrature du Net

Paris, le 12 janvier 2010 - Alors que l'HADOPI tient aujourd'hui une conférence de presse, la Quadrature du Net publie également un "point d'étape" de la catastrophique mise en œuvre de cette machine à punir ratée. Que ce soit du point de vue de son application, de son impact sur la culture ou sur le réseau Internet, c'est un zéro pointé. En revanche, dans la perspective d'une politique de contrôle de l'Internet, elle est une étape bien inquiétante.

L'étude "HADOPI : Point d'étape" est disponible à l'adresse suivante: lqdn.fr/hadopi-etape

« En un an d'existence, l'inefficacité d'HADOPI a confirmé ce dont La Quadrature avait averti il y a près de trois ans : " Il est impossible de contrôler efficacement la circulation de l'information à l'ère du numérique par le droit et la technique sans porter gravement atteinte aux libertés publiques et entraver le développement économique et social”1. Il serait grand temps d'arrêter de s'obstiner à faire rentrer des ronds dans des carrés ! » déclare Gérald Sédrati-Dinet, co-fondateur de La Quadrature du Net

« L'HADOPI n'est pas seulement ridicule par ses archaïsmes et son inapplicabilité. Elle est également l'illustration de l'autisme d'un gouvernement qui sert de vieux lobbies dont il espère qu'ils le serviront en retour. Le contribuable paie 12M€ par an pour un épouvantail dont le principal résultat est de démontrer combien Nicolas Sarkozy est prêt à s'assoir sur les principes républicains pour tenter de contrôler Internet », poursuit Jérémie Zimmermann, co-fondateur et porte-parole de l'initiative citoyenne.

« La vérité de l'HADOPI apparaît en plein jour : son seul effet est de rabattre les moins informés des citoyens vers des modalités appauvrissantes d'accès à la culture comme le streaming ou le téléchargement sur des sites centralisés. Dans un énième déni de démocratie, elle retarde l'inévitable débat sur la reconnaissance du partage et la mise en place de financements mutualisés contrôlés par les usagers », conclut Philippe Aigrain, co-fondateur de La Quadrature.

L'étude "HADOPI: Point d'étape" est disponible à l'adresse suivante: lqdn.fr/hadopi-etape

Support La Quadrature du Net!