Support La Quadrature du Net!

[Libération] Données sur le Net : tous suspects

[Libération] Données sur le Net : tous suspects

Est-il raisonnable d’imposer aux opérateurs télécoms de garder des données sur tout le monde ? Loin d’être une solution au terrorisme, la surveillance préventive relève de l’obsession policière. [...]

La défense de la conservation généralisée des données ressemble bien plus à une obsession policière - dont la France et le Royaume-Uni sont les fers de lance - qu’à une approche raisonnée. Or, cette obsession policière nous conduit dans une impasse : celle d’une politique sécuritaire qui postule que, pour assurer notre sécurité, les gouvernements doivent tous nous considérer comme des suspects potentiels. Faisant fi des mises en garde de l’histoire, elle légitime l’idée radicalement antidémocratique que tout individu ou groupe qui refuserait de se soumettre à cette surveillance généralisée et préventive pour se préserver une sphère d’intimité ou de confidentialité serait inévitablement suspect. Il n’est dès lors guère surprenant de voir qu’au niveau européen, les gouvernements britannique et français sont parmi les plus ardents opposants au droit au chiffrement des communications. [...]

http://www.liberation.fr/debats/2017/06/18/donnees-sur-le-net-tous-suspe...