Support La Quadrature du Net!

[NextINpact] Les outils de surveillance de Marine Le Pen ou d'Emmanuel Macron, élu(e) président(e)

[NextINpact] Les outils de surveillance de Marine Le Pen ou d'Emmanuel Macron, élu(e) président(e)

C’est dans moins d’une semaine que l’on connaîtra le nom du futur locataire de l’Élysée : Marine Le Pen ou Emmanuel Macron. Les électeurs s’exprimeront démocratiquement dans les urnes dimanche. Une excellente occasion pour revenir sur les pouvoirs de surveillance qui résideront dans ces nouvelles mains.

« La meilleure façon d’éviter un tel gouvernement est de ne pas accorder ses suffrages à certains : que je sache, c’est la meilleure garantie politique pour éviter l’élection d’individus ayant des idées pernicieuses ». Voilà comment, le 15 novembre 2016, Bernard Cazeneuve, alors ministre de l’Intérieur, avait tenté de rassurer les députés inquiets du déploiement rapide et sans concertation du fichier TES. Un méga fichier rassemblant en une seule base l’ensemble des cartes d’identité et des passeports des Français. Soit, théoriquement, 60 millions de personnes.

Pour autant l’Intérieur a pris ce risque. Tout comme le législateur et le gouvernement à l’occasion des votes de la loi Renseignement, de celle sur la surveillance des communications électroniques internationales, des multiples prorogations de l’état d’urgence décidées au pas de courses depuis les attentats du Bataclan en novembre 2015. Quels seront donc les pouvoirs dans les mains du ou de la futur(e) président(e) ? [...]

https://www.nextinpact.com/news/104165-les-outils-surveillance-marine-le...